Le harcèlement…

Le harcèlement scolaire est une violence, souvent invisible, qui peut occasionner de réelles souffrances chez ceux et celles qui en sont victimes. Voici mon témoignage pour y voir plus clair.

Qu’est-ce que c’est le harcèlement ? 

Le harcèlement est une forme de maltraitance.

Détruire ou tout moins affaiblir, physiquement ou/et psychologiquement, une personne par des actes et/ou des propos répétés est la définition du harcèlement. Cette forme de « maltraitance » peut-être perpétrée par un individu ou un groupe d’individus : on utilise alors le terme anglais de « mobbing ». Le harcèlement peut être moral, sexuel ou même numérique, voire emprunter plusieurs de ces configurations. Les pervers narcissiques sont généralement des « laquo; asraquo; du harcèlement.

La montée des réseaux sociaux a également fait fleurir le cyberharcèlement, c’est-à-dire la publication de messages ou de photos diffamatoires ou dégradants sur la toile, le harcèlement par SMS, par mail etc.

Harcèlement scolaire : au commencement… 

Tout a commencé pour moi en septembre 2012, je rentrai en seconde professionnelle. J’étais impatiente et à la fois stressée, car c’était un lycée à 30 km de chez moi et je m’étais séparé de mes amis du collège avec qui j’étais très proche.

Avant tout ça, j’étais une fille qui avait confiance en soi, j’étais timide avec les nouvelles personnes que je rencontrais, ce qui est complètement normal je pense, je souriais toujours, j’étais toujours heureuse.

Le jour de la rentrée, j’avais fait connaissance avec une fille (que j’appellerai X) qui a été extrêmement adorable avec moi, je me suis dit à ce moment « au moins une personne avec qui parler » un jour on a fait aussi connaissance avec une autre personne (que j’appellerai Y), on était toujours toutes les trois ensemble. Un jour, X et Y passait beaucoup de temps ensemble en me laissant de côté, en se rapprochant des autres personnes de la classe. Petit à petit, elles me tournèrent le dos, en me critiquant, en me traitant de fille « coincée » car je ne parlais pas.

C’est à partir de ce moment que les années de lycée furent pour moi un véritable cauchemar..

Le lendemain et les trois années qui suivirent…

Quand j’arrivais au lycée, beaucoup de personnes me regardaient de travers. Les gens de la classe se moquait de moi. Je ne comprenais pas ce qui se passait. Je ne l’avais pas vu venir, c’est dur à expliquer. Je n’avais rien demandé de tout ça, je me suis sentie trahi parce que je pensais que je pouvais leur faire confiance.

Quelques filles de la classe retournèrent les gens contre moi les uns après les autres, inventant des choses complètement débile. En classe,  on me critiquait sans cesse. Ce n’est peut-être rien, mais croyez-moi, ça fait plus mal que de simples bouts de papiers. Je me sentais terriblement seule pour les projets de groupe, elles avaient réussi à m’isoler complètement.

Je me sentais terriblement seule, je ne disais rien à mes parents pour ne pas les inquiéter.

Je pense que pour comprendre ce que c’est, il faut le vivre. La souffrance morale a été si dure que je commençais à faire une dépression. Je ne mangeais plus, je n’avais plus le goût de vivre. Ma dépression s’est installée avec une peur constante. Peur du dehors, peur des autres. J’ai eu du mal avec les relations sociale. Je restais cloîtrée chez moi pendant longtemps. Encore aujourd’hui, il m’arrive parfois de faire des cauchemars, mais à l’époque c’était très fréquent.

A force d’entendre tous les jours j’étais une fille coincée, une salope, un babouin et j’en passe.

Vous ne pouvez pas savoir ce que je ressentais à ce moment-là… C’était juste horrible.

Comment tout s’est terminé ? 

Début terminal, une prof me demande de rester après le cours, du coup elle me demande ce qui se passait. Je ne vais pas cacher que mes notes était un peu catastrophique et on était à l’approche du bac. J’avais craqué, comme si toute la souffrance que j’avais accumulé durant les 2 années passé se libérait, à ce moment-là j’avais envie d’exploser tout ce qu’il y avait autour de moi. Elle m’a dit d’en parler autour de moi, c’était très difficile mais j’ai réussi par le faire. J’avais un ami à l’époque qui m’avait soutenu, qui était toujours là pour moi et il m’a beaucoup aidé à cette période qui n’était pas facile.

Du coup, ces personnes en question ont eu une sanction, et tout allait mieux pour moi même si il y avait encore quelques moqueries lorsque j’étais absente, mais ça ne me touchait plus.

Aujourd’hui j’ai 21 ans, je suis très heureuse dans ma vie actuellement. J’ai encore un grand manque de confiance en moi à cause de cette histoire mais je me bat pour y arriver. Aussi, j’ai obtenue mon baccalauréat tranquillement, sans la mention mais j’aurais pu si j’avais eu la moyenne à une matière en particulier.

Si vous êtes victimes de harcèlement, une seule solution pour s’en sortir c’est d’en parler, je peux comprendre que cela soit difficile, mais on y arrive uniquement si on est entouré. 🙂

Si vous avez des questions concernant le sujet, n’hésitez pas.

Les associations.

Je fais mon coup de pub pour les associations comme

Comme je l’ai dit tout à l’heure, si vous êtes victimes de harcèlement, parlez-en autour de vous, je peux comprendre que ça puisse être difficile mais faites le avant que les choses n’empirent et qu’il ne soit trop tard.

J’espère que mon article servira au minimum à faire réagir.

Pour terminer, croyez en vous. Ne perdez jamais espoir

PS : Pour mieux prendre conscience des choses, je vous conseille de regarder la série 13 Reasons Why. Voici un résumé :

« Clay Jensen, un adolescent qui reçoit sept cassettes audio enregistrées sur treize faces par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui sont de près ou de loin impliquées dans sa vie : amies ou ennemies, chacune de ces personnes a compté dans sa décision. D’abord choqué, Clay écoute les cassettes en cheminant dans la ville ; il se laisse porter par la voix d’Hannah : en colère, heureuse, blessée et peut-être amoureuse de lui. C’est une jeune fille plus vivante que jamais que découvre Clay. Une fille qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer

Je vous conseil de regarder cette série, ça fait comprendre beaucoup de choses et on ouvre plus les yeux sur le harcèlement, c’est une série bouleversante. En l’ayant vécue, on a juste qu’une envie c’est d’entré dans l’écran et d’aider la personne…

Je conclue là-dessus. 🙂

Publicités

3 commentaires sur « Le harcèlement… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s